La crise de goutte est souvent appelée podagre ou arthrite goutteuse. C’est une inflammation des articulations due à des taux trop élevés d’acide urique dans le sang : c’est ce qu’on appelle l’hyperuricémie. L’acide urique est un déchet de notre métabolisme, provenant de la dégradation de certains aliments. En raison de l’inflammation, l’articulation devient douloureuse, chaude, rouge et enflée.

Généralement, il existe un équilibre entre la production et l’excrétion de l’acide urique par le corps. Si le taux est trop élevé dans le sang, c’est généralement dû au fait que l’excrétion par les reins n’est pas aussi efficace que la normale, mais elle peut aussi être provoquée par une production excessive d’acide urique.

La goutte toucherait 600 000 personnes en France et le pic d’incidence se situe entre 50 et 60 ans. Elle atteint neuf hommes pour une femme.

Le contenu de la page

Crise de Goutte : Causes

Une concentration élevée d’acide urique dans le sang ou un déséquilibre de la concentration d’acide urique déclenchent une crise. Elles sont observées dans les lésions tissulaires majeures, le plus souvent vers le gros orteil,

Voici quelques conseils pour prévenir la goutte :

  • éviter l’alcool qui favorise la formation d’acide urique (les crises de goutte font souvent suite à des repas bien arrosés) ;
  • boire au moins un litre et demi d’eau par jour pour éliminer l’acide urique (plutôt une eau de pH basique comme l’eau de Vichy par exemple) ;
  • éviter certains aliments susceptibles d’élever le taux d’acide urique tels que la charcuterie, les abats, les sauces, les poissons gras, les fruits de mer, les viandes et volailles, le gibier et certains légumes (champignons, épinards, chou-fleur, asperges, oseille, lentilles) ;
  • réduire la consommation de boissons comme le thé, le café, le cacao, qui entraînent l’élimination d’une quantité supplémentaire d’eau par l’organisme et réduisent la capacité du rein à éliminer l’acide urique.

L’acide urique est l’un des déchets du corps sécrétés par les reins. À mesure que la quantité d’acide urique dans le corps augmente, des cristaux d’acide urique peuvent être excrétés dans les articulations et une inflammation aiguë des articulations se produit. Cependant, ce n’est pas systématique.

La quantité d’acide urique dans le corps augmente pour plusieurs raisons :

  • Certains ont hérité d’un risque accru
  • Certaines personnes mangent de grandes quantités d’aliments qui favorisent la formation d’acide urique, tels que la viande, le maquereau ou l’anchois
  • Consommation élevée de sucre fructose. En particulier, la consommation accrue de sodas sucrés, qui sont industriellement ajoutés aux sucres contenant du fructose, pose un problème.

Il existe également d’autres facteurs :

  • Consommation d’alcool trop élevée, en particulier de bière
  • Consommation élevée de viande rouge
  • La combinaison des maladies cardiaques, de l’hypertension, du diabète et de l’hypercholestérolémie
  • Utilisation de certains médicaments, tels que les médicaments diurétiques contre l’hypertension et l’acide acétylsalicylique courant1

Symptômes de la goutte ou arthrite goutteuse

Les douleurs articulaires surviennent généralement brusquement, en quelques heures. L’arthrose survient généralement lors d’une crise. Mais il y a d’autres symptômes. En général, la pression systolique urinaire affecte la racine du gros orteil, mais d’autres articulations du pied, de la cheville, du genou, du poignet, des doigts ou du coude peuvent être douloureuses. Il semble généralement que vous ressentiez un gonflement aigu, une rougeur et une douleur dans une seule articulation. La douleur est violente, mais diminue dans la semaine. Lorsque certains symptômes d’une crise de goutte aiguë sont présents (chaleur, douleur intense, fièvre, gonflement d’une articulation), il faut consulter un médecin sans attendre pour être traité rapidement et exclure tout risque d’infection. Si de l’acide urique se dépose dans les reins, vous pourriez avoir des calculs rénaux.

TOPHUS : Chez certaines personnes, les crises ne disparaissent pas et durent, se transformant alors en goutte chronique. Si l’inflammation se poursuit, les cristaux peuvent endommager et déformer de façon permanente l’articulation touchée. En outre, des cristaux d’acide urique peuvent s’accumuler dans des tissus autres que les articulations, formant des dépôts appelés “tophus”, qui prennent la forme de masses friables blanchâtres ou jaunâtres sous la peau, particulièrement dans les doigts, les orteils, la partie arrière des coudes, derrière les talons et autour de la partie externe de l’oreille. Les tophi traversent la peau, entraînant la formation d’ulcérations. Le médecin sera probablement en mesure de diagnostiquer l’acide urique en vous posant des questions. Vous aurez probablement également besoin d’un test sanguin pour vérifier la quantité d’acide urique que vous avez dans le sang.

Pendant la crise, on se sent malade, souvent avec de la fièvre, des sueurs et des nausées. La douleur peut éventuellement augmenter, en particulier vers la nuit, et les articulations autour deviennent chaudes et enflées ce qui rappelle une infection. Lors de l’examen de l’arthrite, de nombreux cristaux d’acide urique sont détectés, ainsi qu’une augmentation du nombre de globules blancs.2

Comment soigner la goutte ? 

Plusieurs médicaments ont un effet positif. Le plus important est la prévention pour ne plus que ça se reproduise, sinon demandez de l’aide médicale.

Que pouvez-vous faire vous-même ? Traitements naturels 

Pour éviter de nouvelles crises de Goutte, réduisez votre consommation d’alcool et de boissons à base de bicarbonate de soude et consommez moins de viande ou de poissons gras. Si vous êtes en surpoids, il est important de suivre un régime sain.

Il peut être utile de mettre un sac de glace autour des articulations douloureuses. Durant la nuit, vous pouvez mettre un coussin sous votre articulation pour ne pas qu’elle soit touchée.

La probabilité d’obtenir de l’acide urique augmente si vous mangez certains aliments ou buvez de la bière ou de l’alcool. Vous pouvez prévenir la goutte en modifiant vos habitudes alimentaires et votre consommation d’alcool.

Les médecins recommandent les mesures suivantes :

  • Réduction du poids en utilisant un régime hypocalorique (si vous avez un excès de poids)
  • Buvez de l’eau, beaucoup d’eau, au moins 1.5 L par jour
  • Mangez moins de viande et de poisson
  • Buvez moins d’alcool et choisissez du vin plutôt que de la bière ou des spiritueux
  • Buvez un verre de lait écrémé chaque jour

Crise de goutte : Traitement médical

Les douleurs articulaires aiguës peuvent être traitées avec des AINS (anti-goutte et douleur), avec une hormone de la glande surrénale pouvant être injectée dans les articulations ou avec de la Colchicine opocalcium. En cas de crises répétées, ainsi que de taux élevé d’acide urique dans le sang, vous devriez recevoir un traitement préventif.

Malgré son caractère spectaculaire, notamment par la douleur qu’elle occasionne, la goutte est une maladie qui se soigne assez facilement. L’attaque disparaît généralement d’elle-même après 3 à 10 jours, mais un traitement rapide peut accélérer le soulagement. Le traitement d’une crise est constitué d’anti-inflammatoires et de colchicine sur plusieurs jours. Mais lorsque la goutte devient chronique, un traitement médicamenteux à vie s’impose : il consiste à diminuer la fabrication d’acide urique et à favoriser son élimination par les reins. Dans tous les cas, mieux vaut observer un régime alimentaire strict, boire plus de 2 litres d’eau par jour, éliminer les boissons alcoolisées et privilégier les glucides. Il est important d’éviter les excès d’aliments d’origine animale trop riches tels que les abats, la charcuterie, les fruits de mer et la viande rouge.

L’Adenuric à base de fébuxostat, la colchicine et le Zyloric sont utilisés pour la prévention des hausses d’acide urique. L’Adenuric inhibent la formation d’acide urique. L’effet constaté est que le médicament bloque une enzyme nécessaire à la formation d’acide urique. Colchicine amortit le processus d’inflammation dans les articulations. Zyloric augmente la sécrétion d’acide urique par les reins. Cependant, ce traitement ne fonctionne pas si la fonction rénale est altérée. Dans tous les cas voyez avec votre médecin quel sera votre traitement contre l’arthrite goutteuse.3

Sources :

  1. Maladie crise – Doctissimo
  2. Maladie explication – Passeport Santé
  3. Définition maladie – Science et avenir