Comme pour tout autre médicament, Propecia présente un certain nombre d’effets secondaires possibles qui pourraient se manifester chez une partie des patients utilisant ce traitement. Dans certains cas, ces effets indésirables disparaîtront tout seuls après une courte période, tandis que pour d’autres, ils dureront tout le long du traitement. Dans les deux cas, vous devez informer votre médecin dès que vous remarquez quelque chose qui sort de l’ordinaire.

Le contenu de la page

L’effet secondaire le plus dangereux est une réaction allergique. Les réactions allergiques à différents médicaments peuvent être très graves et, même si elles sont très rares pour le cas de Propecia, vous devez immédiatement consulter un médecin si vous pensez qu’elles apparaissent. Les signes révélateurs d’une réaction allergique au principe actif de Propecia sont les suivants :

  • Gonflement de la gorge, du visage ou des lèvres
  • Difficulté à respirer ou à avaler
  • Urticaire
  • Démangeaisons

Il y par ailleurs d’autres effets secondaires très rares qui pourraient vous obliger à contacter immédiatement un professionnel de la santé :

  • Dépression
  • Pensées suicidaires
  • Changements d’humeur inhabituels et sautes d’humeur
  • Douleur au sein
  • Apparition de bosse sur les seins
  • Agrandissement des tétons
  • Écoulement mammaire

Outre ces effets secondaires pouvant entraîner l’arrêt du traitement, nous discuterons ci-dessous d’autres effets indésirables affectant un certain nombre d’utilisateurs de Propecia, mais qui ne sont généralement pas aussi dangereux que ceux mentionnés ci-dessus.

Que disent les essais cliniques ?

Lorsque Propecia a été testé avant sa sortie, une étude menée par placebo a été menée sur une période d’un an, incluant jusqu’à 3 200 patients. Le profil de sécurité de Propecia, selon cette étude, est assez similaire à celui du placebo, le rendant exceptionnellement sûr. Au cours de l’expérience, le traitement a été arrêté en raison d’une “expérience clinique défavorable” chez 1,7% des 945 hommes qui prenaient le médicament. En comparaison, l’expérience a été arrêtée pour la même raison pour 2,1% des 934 hommes qui prenaient le placebo. Voir aussi les avis clients des utilisateurs de Propecia.

Propecia et désir ou fonction sexuelle

En raison du fait que Propecia agit en interférant avec les processus hormonaux dans le corps, il n’est pas surprenant qu’un certain nombre d’effets secondaires documentés soient étroitement liés au désir et à la fonction sexuelle. Ces effets indésirables sont considérés comme peu fréquents dans la notice d’information officielle du patient, ce qui signifie qu’ils sont observés chez une personne sur cent. Ils comprennent :

Alors que pour la plupart des gens ces effets secondaires disparaissent une fois le traitement terminé, il semble que pour un pourcentage non spécifié, les trois problèmes peuvent persister après l’utilisation du médicament, sur cette page vous pouvez voir la durée du traitement à base de Propecia.

D’après les résultats de l’étude menée par le fabricant de Propecia avant sa commercialisation, les données exactes sur les effets secondaires de nature sexuelle peuvent être présentées comme suit :

Effet secondaire Pourcentage d’homme rapportant ces effets secondaires (en utilisant Propecia)  Pourcentage d’homme rapportant ces effets secondaires (en utilisant le placébo) 
Diminution de la libido 1.8% 1.3%
Dysfonction érectile  1.3% 0.7%
Diminution de la quantité de sperme 0.8% 0.4%

Au cours de la première année de l’essai, des effets secondaires liés au désir et à la fonction sexuels ont été rapportés chez 3,8% des sujets ayant reçu Propecia et 2,1% des sujets du groupe test. Toutefois, au cours des trois années suivantes, la prévalence de ces problèmes dans le groupe de traitement est tombée à 0,6%.1

Dans cette optique, mais aussi avec les expériences ultérieures rapportées par différents hommes ayant utilisé le médicament, il semblerait que les effets secondaires liés à la fonction sexuelle soient prononcés, mais surtout au cours de la première année du traitement, après quoi ils commencent à diminuer.

Cependant, il est important de souligner que dans certains cas, ces effets secondaires peuvent persister longtemps après l’arrêt du traitement.

Propecia et fertilité

Selon les données officielles fournies par MSD, l’entreprise pharmaceutique derrière Propecia, l’infertilité masculine et les problèmes de qualité du sperme sont considérés comme des effets secondaires de ce médicament dont la fréquence est inconnue.

Cependant, les essais cliniques ne nous fournissent aucune information sur cette question – tous les hommes qui ont déclaré vouloir rassembler un enfant ont été retirés des essais avant le test. De plus, les études menées sur des animaux n’ont pas permis d’obtenir des informations statistiquement significatives sur ce sujet.

Ainsi, tous les rapports des effets néfastes sur la fertilité masculine ont été réalisés seulement après la commercialisation de Propecia. L’examen rétrospectif de ces allégations a montré qu’un pourcentage significatif des personnes affectées présentaient d’autres facteurs de risque, ce qui rend encore plus difficile de déterminer avec certitude si cet effet secondaire est réellement présent.

À l’heure actuelle, il n’y a pas de preuves concluantes, mais il existe certaines indications confirmant que Propecia réduit effectivement la qualité et le nombre de spermatozoïdes dans le sperme. Cependant, ils semblerait que ces statistiques reviennent aux niveaux de prétraitement une fois le traitement terminé. Malgré cela, des études sur l’impact potentiel à long terme sur la fertilité masculine doivent encore être menées.2

Propecia peut-il causer le cancer du sein ?

Un des effets secondaires à signaler immédiatement au médecin est la présence de modifications anormales du tissu mammaire. Celles-ci peuvent inclure des grosseurs, des écoulements mammaires, une hypertrophie du tissu mammaire ou une sensibilité excessive.

Cependant, cet effet secondaire potentiel n’a pas été documenté lors des essais cliniques et n’a été connu qu’une fois après la commercialisation de Propecia. Jusqu’à présent, les études visant à calculer la prévalence du cancer du sein chez les utilisateurs du traitement n’ont pas encore montré de résultats significatifs. Voir Propecia chez la femme.

Changements d’humeur et problèmes de santé mentale

Parmi les effets secondaires peu fréquents, il existe de multiples références à des problèmes potentiels de santé mentale et à des changements d’humeur. Même la notice officielle du patient conseille aux utilisateurs de Propecia de contacter immédiatement leur médecin s’ils commencent à remarquer des symptômes de dépression, des changements d’humeur ou des idées suicidaires. Cependant, ces effets ont également été absents des essais cliniques originaux et n’ont été rapportés que par la suite par les utilisateurs.3

Que dois-je faire si je remarque des effets secondaires non mentionnés dans la notice ?

Si vous remarquez des effets indésirables qui n’ont pas été mentionnés dans la notice, vous pouvez les signaler via le site internet de la ANSM afin de les aider à approfondir et éventuellement mettre à jour les informations de sécurité sur les effets secondaire du Propecia

Sources :

  1. Caractéristiques Propecia – eureka sante vidal
  2. Témoignages effets secondaires – france tv info
  3. Informations médicament – Doctissimo