Pour savoir si une personne est au-dessus, en-dessous du poids normal ou est dans la norme, on utilise communément l’indice de masse corporelle (IMC). L’IMC a été inventé par le mathématicien et le statisticien belge Adolphe Quetelet. À l’origine, il donne son nom à l’indice, appelé l’index de Quetelet. Après la Seconde guerre mondiale, les scientifiques commencent à s’intéresser à la relation exacte entre l’obésité sévère et les maladies coronariennes. L’outil développé par Quetelet au XIXème siècle reste la meilleure méthode pour calculer si le poids est insuffisant, normal ou excessif. En 1972, le nutritionniste américain Ancel Keys renomme l’outil, indice de masse corporelle (body mass index) – en abrégé IMC.

Le contenu de la page

L’IMC, qu’est-ce que c’est ?

L’indice de masse corporelle chez l’adulte correspond au rapport entre le poids du corps et la taille au carré soit IMC = Poids / Taille². Par exemple, vous mesurez 1m 75 et pesez 68 kg, vous devez effectuer le calcul suivant : 68/1,75 ² = 22,2. L’indice de masse corporel de la personne est de 22,2.

Calculer son IMC 

Si vous avez peur de vous tromper, vous pouvez effectuer un calcul et suivi de votre indice de masse corporelle en ligne.

Comment interpréter son indice corporelle ?

Qu’est-ce que ça veut dire ? Si l’on prend l’exemple pris ci-dessus, un indice de 22,2 signifie que l’individu est dans la norme. Pour être considéré dans la norme, la valeur de l’IMC de l’individu doit se situer entre 18.5 et 25. On ne peut pas définir de poids précisément  car il n’est pas le même en fonction de l’individu.  Le tableau ci-dessous permet de visualiser les différentes catégories de l’IMC. Un indice entre 18,5 et 25 est un poids normal et correspond au poids idéal. Les personnes avec un IMC élevé doivent recalibrer leurs habitudes alimentaires et faire plus d’activité physique. Cela est d’autant plus important pour les individus qui souffrent d’obésité – l’IMC dépasse 30. En France, comme dans de nombreux pays occidentaux le nombre de personnes obèses augmentent, on comptait 3,8 millions d’hommes et de femmes obèses en 2014 d’après le journal scientifique The Lancet.1 Si l’IMC est inférieur à 18.5 , les habitudes alimentaires doivent aussi être changées pour augmenter l’indice. Les personnes qui ont un poids insuffisant, doivent faire du sport de manière moins intensive pour ne pas s’exposer à des problèmes de santé éventuels.

Les valeurs de l’IMC chez l’adulte et leurs significations

Voici un tableau répartissant les différentes interprétations pour chaue tranche d’IMC2 :

IMC Interprétation
moins de 16.5 Insuffisance pondérale sévère
16.5 à 18.5 Insuffisance pondérale modérée
18.5 à 25 corpulence normale
25 à 30 surpoids
30 à 35 obésité modérée
35 à 40 obésité sévère
plus de 40 obésité morbide ou massive

L’Indice de masse corporelle chez l’enfant et l’adolescent

Chez l’enfant et l’adolescent, on prend d’autres critères en compte notamment l’âge et le sexe pour calculer l’IMC. On établit une courbe de corpulence, pour déceler si l’enfant a des chances de devenir obèse. Il ne faut pas toujours s’alerter du niveau élevé de l’IMC chez l’enfant. On estime qu’il est normal pour un enfant d’un an de présenter de l’embonpoint, il diminue jusqu’à ses 6 ans. À partir de cet âge, il y a une remontée de l’IMC (rebond d’adiposité), plus celle-ci se manifeste tôt, plus l’enfant a de fortes chances d’être obèse. Cependant, il n’est pas conseillé de commencer un régime sans demander l’avis de son médecin au préalable.

Un enfant est considéré comme obèse quand son IMC est supérieur au 97ème percentile.

Critique de l’IMC

L’IMC n’est pas toujours une bonne base pour définir l’état de santé. Tout d’abord, comme il a été démontré plus haut, il n’est pas adéquat pour les enfants et les adolescents car ils sont encore en pleine croissance. Il faut donc l’utiliser pour les personnes âgées de 18 à 60 ans. Même pour les individus de plus de 60 ans, l’IMC pose problème. Le poids normal pour eux peut être plus élevé que ce qui apparaît dans le tableau.

L’indice de masse corporelle prête aussi à discussion car il ne prend pas en compte toutes les caractéristiques de la morphologie comme la masse musculaire ou la densité osseuse. En effet, les personnes, qui ont une forte activité physique, sont parfois plus lourds que les individus qui font peu d’exercice et peuvent être obèses selon ces indices de masses corporelles, alors qu’ils ne le sont pas. Selon cet indice, certaines personnes qui ont un poids normal  doivent parfois perdre du poids parce que leur tour de taille est trop large. On appelle parfois ce type de répartition de poids du corps “une forme de poire”. Cela peut être dangereux pour votre santé. Un tour de taille élevé peut être un signe qu’il y a du gras autour des organes. En plus de l’IMC, la hanche est aussi un indicateur important pour savoir si l’on est en bonne santé. Pour les hommes, il ne doit pas excéder 100cm et pour les femmes pas plus de 90cm, si c’est le cas ces personnes doivent changer leur régime alimentaire et avoir une activité physique plus importante. Malgré ces nuances, l’IMC reste dans la plupart des cas un bon indicateur pour surveiller sa ligne.

Sources :

  1. Information – The Lancet
  2. Classification IMC – OMS