Les hommes à la recherche de traitements contre la perte de cheveux ont à leur disposition différentes options : médicaments sur ordonnance, remèdes à base de plantes, greffes et laser, shampooings ou revitalisants, méthodes douteuses. Tout ça contre la calvitie masculine ou du moins pour essayer de faciliter la croissance de nouveaux cheveux. Avec toutes ces options, de nombreuses questions se posent, la plus importante est : dans quelle mesure ces méthodes sont efficaces ?

Nous allons essayer de répondre à cette question en comparant trois des traitements contre l’alopécie les plus fiables actuellement disponibles sur les marchés français.

Le contenu de la page

Propecia (finastéride) : Traitement efficace contre la chute de cheveux

Développé et commercialisé par la société pharmaceutique Merck Sharp & Dohme (MSD), Propecia est probablement le traitement contre la perte de cheveux le plus efficace et le plus performant. Ce médicament délivré seulement sur ordonnance possède un mécanisme d’action unique grâce à son principe actif, le finastéride. Officiellement classé comme inhibiteur de la 5-alpha-réductase, ce composé pharmaceutique réduit et inhibe partiellement l’activité de l’enzyme 5-A-R, une substance essentielle à la transformation de la testostérone en dihydrotestostérone (ou DHT). La DHT, à son tour, a été identifiée comme une sorte de catalyseur facilitant la perte de cheveux.

Cette conversion de la testostérone en DHT est complètement naturelle et inévitable car elle se produira chez presque tous les hommes. Le finastéride ralentira ce processus en abaissant les taux de DHT, réduisant ainsi l’amincissement et la chute des cheveux, mais ceci seulement lors de la durée du traitement. Une fois que vous arrêtez de prendre Propecia, les niveaux de DHT commenceront à revenir à des niveaux normaux pour votre âge et avec eux, les problèmes de perte de cheveux réapparaîtront. Ainsi de nombreux effets secondaires sont présents, vous pouvez voir l’article sur la durée d’action de Propecia et celui qui parle du traitement de l’alopécie féminine.

En tant que médicament vendu uniquement sur ordonnance, Propecia a fait l’objet de nombreux essais cliniques. Ses performances ont été mesurées de différentes manières, par exemple :

  • Dénombrement de tous les cheveux dans une région circulaire représentative, 1 pouce de diamètre
  • Analyse visuelle par un expert certifié comparant les utilisateurs de Propecia et ceux administrés avec un placebo
  • Évaluation photographique des utilisateurs de Propecia et des utilisateurs de placebo par un panel indépendant de dermatologues

Les mesures du nombre de cheveux réels constituent un indicateur significatif de l’efficacité de ce médicament. Les scientifiques qui ont participé à l’étude ont appelé les résultats des résultats «significatifs», avec une différence de 107 cheveux dans un cercle de 1 pouce de diamètre entre les groupes de traitement et le groupe placebo en un an. Cette différence est passée à 138 cheveux après deux ans et à 277 cheveux de différence après cinq ans. Voir aussi les avis de la Propecia par les utilisateurs.

Enfin, les chercheurs ont publié leurs conclusions, les conclusions les plus importantes étant :

  • En un an, 65% des hommes ont connu une croissance de cheveux accrue (comparé à 37% de ceux utilisant un placebo)
  • En deux ans, ce pourcentage est passé à 80% (contre 47% des utilisateurs du placebo)
  • Après 5 ans, ce pourcentage est passé à 77% alors que chez les utilisateurs du placebo, il est tombé à 15%

Des statistiques similaires peuvent être trouvées dans le rapport établi par un panel indépendant de dermatologues qui s’appuyait sur une analyse photographique des crânes :

  • Après un an, 48% des hommes utilisant Propecia avaient une augmentation de la présence de cheveux (contre 7% avec un placebo)
  • Après deux ans, le pourcentage atteint 66% pour les utilisateurs de Propecia et 7% pour le placebo
  • Enfin, après 5 ans, 48% des patients du groupe de traitement ont montré une croissance des cheveux, 42% n’avait aucun changement et 10% ont montré une perte de cheveux – le groupe placebo, quant à lui, avait des valeurs différentes avec 6% de croissance, 19% sans changement et 75% avec une perte de cheveux notable

Ces études ont rassemblé 1.879 hommes âgés de 18 à 41 ans.1

Rogaine (minoxidil) : La mousse en tant que remède contre la calvitie

Par opposition à Propecia, Rogaine est disponible sous forme de mousse ou de solution pour le cuir chevelu et peut être acheté en vente libre (une dose très faible seulement) car une solution à 5% nécessitera toujours une ordonnance. Cependant, la différence la plus importante par rapport au finastéride réside probablement dans le fait qu’elle peut également être utilisée par les femmes pour le traitement contre la perte de cheveux.

Disponible sous deux formes : 2% et 5%, ce médicament repose sur un mécanisme d’action qui n’est pas encore complètement connu. À l’heure actuelle, certains signes indiquent qu’il facilite la circulation sanguine dans le cuir chevelu en dilatant les vaisseaux sanguins, la repousse des cheveux étant un effet secondaire de ce médicament. Une fois que le minoxidil a été breveté, il a subi des tests cliniques rigoureux.

Les tests ont été réalisés de manière similaire aux essais portant sur Propecia. Les participants ont été divisés en trois groupes – un qui utilisait une solution à 5%, une autre solution à 2% et le troisième qui utilisait un type de placebo – un produit qui ne contenait aucun principe actif. L’analyse photographique a été utilisée comme méthode et les conclusions ont été les suivantes :

  • Après 48 semaines, 60% des patients du groupe minoxidil 5% ont présenté ce que les scientifiques ont appelé une “couverture accrue du cuir chevelu” (23% dans le groupe placebo)
  • Dans le même temps, 35% ont montré une repousse dense ou modérée (7% dans le groupe placebo)
  • 30% n’ont montré aucun changement (contre 60% dans le groupe placebo)

En conséquence, les scientifiques ont conclu que 4 utilisateurs de minoxidil sur 5 peuvent s’attendre à une repousse et à un arrêt du processus de perte de cheveux, contre 3 sur 4 dans le groupe test. Alors que Rogaine mousse est assez efficace, son efficacité n’est pas aussi grande que celle de Propecia.2

Shampooing pour lutter contre la perte de cheveux à base de caféine

Le shampooing à la caféine est le plus récent aux traitements de perte de cheveux sur les trois considérés ici. Bien que son mécanisme d’action ne soit pas compris en détail, des études récentes semblent indiquer qu’il agit en protégeant le follicule pileux contre l’impact destructeur de la dihydrotestostérone tout en fournissant une sorte de «coup de pouce énergétique» qui prolonge la croissance du cheveu.

À l’heure actuelle, les recherches détaillées sur cette option de traitement font encore défaut, avec des résultats encourageants. À ce jour, le meilleur indicateur de l’efficacité de cette approche est le fait que, lorsque cette substance est appliquée sur des cultures capillaires en laboratoire, elle stimule la croissance. Cependant, la légitimité de ces résultats peut être mise en doute – personne ne doute que les scientifiques ont produit ces résultats, mais le problème est que les études in vitro ne peuvent pas reproduire de manière réaliste l’utilisation du shampooing sur une tête humaine.3

Chute de cheveux, quels meilleurs traitements : Propecia, Rogaine mousse ou le shampooing anti-chute ?

Il semblerait que le plus grand avantage du shampooing à la caféine réside dans le fait qu’il peut être acheté n’importe où. Mais, dans le même temps, cela signifie qu’il n’a pas été aussi bien testé dans le traitement de la calvitie masculine que les autres alternatives – en fait, les études sérieuses sur l’efficacité des shampooings à la caféine font encore largement défaut. C’est pourquoi il n’est pas possible de comparer objectivement le succès clinique du shampooing à la caféine avec des médicaments sur ordonnance tels que Propecia ou Regaine.

Dans le même temps, la comparaison de Propecia et de Rogaine peut également être beaucoup plus complexe qu’elle ne paraît au premier abord puisque la première a été testée sur une période de 5 ans et la seconde seulement pendant 48 semaines. Avec différents paramètres d’analyse et différents délais lorsque les effets sont censés être remarqués, il n’est pas facile de comparer les résultats. Vous pouvez aussi aller sur la page parlant des bienfaits du propolis.

Cependant, avec un taux de réussite beaucoup plus élevé que le placebo, il semblerait que Propecia remporte la première place !

Sources :

  1. Médicament caractéristiques – Doctissimo
  2. Médicaments à base de ce principe actif – Doctissimo
  3. Dose et shampooing – Mon Huileessentielle Blog