Personne ne peut contester l’affirmation selon laquelle le Viagra est le traitement contre l’impuissance le plus populaire au monde. Et nous ne parlons pas seulement de son efficacité dans le traitement des troubles de l’érection qui était encore un mystère pour la médecine moderne il y a 30 ans, il y a aussi la présence constante du traitement dans les médias comme la pilule bleue miracle, le fait que la marque soit reconnue dans le monde entier comme aucun autre médicament.

Ici nous verrons le mécanisme d’action derrière le succès de la pilule bleue. Nous répondrons à la question : comment fonctionne réellement Viagra la pilule contre l’impuissance la plus populaire au monde ?

Le contenu de la page

La structure chimique du Sildénafil

Comme mentionné plus haut, le sildénafil appartient à la classe des inhibiteurs de la PDE5. Avec la structure chimique C22H30N6O4S, le sildénafil est un composant organique avec un groupe méthylique pipérazine caractéristique, cette propriété est partagée avec le Vardénafil, le principe actif du Levitra.1

Base du fonctionnement du viagra : l’inhibiteur de PDE5

Les inhibiteurs de la phosphodiestérase de type 5 sont une classe de composés pharmaceutiques qui agissent en inhibant les enzymes PDE5, des composés organiques qui existent naturellement dans le corps humain. Ces enzymes ont pour fonction d’éloigner le sang du pénis après l’éjaculation en rétrécissant les vaisseaux sanguins de la verge. Chez les hommes en bonne santé l’enzyme joue un rôle important dans la prévention du priapisme et des blessures au pénis. Par contre chez ceux qui sont atteints d’impuissance, le niveau de PDE5 est très élevé.

Il faut noter que les enzymes PDE5 agissent en dégradant le guanosine monophosphate cyclique, ou cGMP qui sont dans le pénis. Ainsi le mécanisme typique du Viagra comprend la protection du cGMP et la prévention de sa dégradation par le PDE5.

L’érection, élément naturel, Comment ça fonctionne ?

La science de l’érection peut sembler plutôt compliquée et nous ne pouvons nous empêcher de remarquer à quel point la science est derrière quelque chose qui semble être une fonction biologique plutôt simple! Alors, jetons un coup d’œil aux processus biochimiques derrière l’érection.

L’oxyde nitrique (NO), une fois présent dans le pénis, se lie aux récepteurs de la guanylate cyclase, augmentant ainsi la concentration de GMPc. Lorsque cGMP atteint certains niveaux, le tissu musculaire lisse tapissant les vaisseaux sanguins dans le pénis va commencer à se détendre, provoquant une augmentation du flux sanguin dans le tissu spongieux du pénis et, par la suite, une érection.

Après l’éjaculation, les enzymes PDE5 deviendront plus dominantes, dégradant les molécules cGMP et inversant essentiellement tout le processus, rétrécissant les vaisseaux sanguins, retirant le sang du pénis et le rendant à l’état flasque.2

Comment marche le Viagra ? Fonctionnement

Le sildénafil agit à travers une série complexe de réactions chimiques afin de détendre le tissu musculaire lisse et permettre un flux sanguin sans entrave dans le pénis. Ce processus est possible grâce à la similitude du Sildénafil et du cGMP, donc le viagra agit comme un agent de liaison compétitif de la PDE5. Le résultat donne une présence accrue de cGMP et donc une érection forte et durable.

En d’autres termes, Viagra protège les molécules cGMP dans les cellules musculaires lisses, y compris celles qui entourent les vaisseaux sanguins du pénis. Avec le GMPc présent en quantité suffisante, le tissu musculaire lisse se détend (ou reste détendu), en gardant les vaisseaux sanguins ouverts largement. Avec les vaisseaux sanguins élargis, naturellement, le flux sanguin sera également plus fort. Un débit sanguin suffisant est la condition la plus importante pour obtenir et maintenir une érection.

Par contre, même si la pilule bleue est un «médicament magique», vous aurez toujours besoin d’excitation sexuelle pour obtenir une érection, le traitement contribuera juste à l’élimination de tous les obstacles physiologiques et biochimiques à ce processus. Il en est de même pour le viagra générique à base du même principe actif. Voir aussi Viagra prix.

Viagra : Les effets du mécanisme d’action ne sont pas uniquement sur le pénis

L’un des inconvénients les plus notables du Viagra est qu’il n’est pas localisé à 100%. C’est pourquoi, dans de rares cas, il peut également être utilisé pour le traitement de l’hypertension artérielle pulmonaire.

Comme tous les autres inhibiteurs de la PDE5, le traitement affecte les molécules cGMP dans les cellules musculaires lisses du corps, ce qui entraîne un élargissement global des vaisseaux sanguins. Pour les hommes en bonne santé, cet effet est négligeable et ne représente aucune menace. Mais, pour les autres, en particulier ceux qui sont plus sensibles, ou ceux qui ont été diagnostiqués avec des maladies cardiovasculaires, Viagra peut causer des problèmes en abaissant la pression artérielle puis en augmentant la fréquence cardiaque. C’est pourquoi il est très important de parler à votre médecin de toute contre-indication potentielle qui pourrait influencer l’issue de votre traitement. Voir Viagra précautions.

Conclusion sur le fonctionnement du Viagra

Depuis qu’il est devenu accessible au grand public en 1998 par Pfizer, le Viagra a pris d’assaut les marchés et obtenu un succès incroyable auprès de ses clients. De plus, il a été le premier inhibiteur de la PDE5 à être découvert et breveté, révolutionnant le traitement des troubles de l’érection et faisant un bond de géant contrairement aux médicaments antérieurs qui étaient inconfortables à utiliser et plutôt inefficace. Voir l’histoire du viagra.

Les actions de Viagra se sont avérées être le contraire – efficace, fiable, facile à utiliser. Sa découverte a tout changé pour les hommes atteints d’impuissance, leur permettant de remettre leur vie sexuelle sur de bons rails – ce qui était impensable dans les années 1970 ou 1980.

Avec ce traitement, les inhibiteurs de la PDE5 et leur mécanisme d’action commun sont devenus la norme pour le traitement des troubles de l’érection partout dans le monde, ce qui a complètement changer la façon dont nous voyons ce problème aujourd’hui et l’a rendu banal. Voir aussi “Le viagra est-il dangereux ?“.

Sources :

  1. Principe actif – Doctissimo
  2. Érections le mécanismes – Gynandco