La cystite, également appelée infection urinaire, peut être traitée facilement et efficacement par un traitement antibiotique.

Cette infection peut toucher à la fois les hommes et les femmes de tous les âges, il est vrai que le plus souvent c’est chez les jeunes femmes que cette maladie se manifeste. Il peut s’agir d’un trouble extrêmement gênant pouvant entraîner l’incontinence urinaire ou des douleurs abdominales très prononcées. La cause la plus courante de l’inflammation est une bactérie provenant de l’intestin qui finit dans l’urètre.

Cela peut se produire, par exemple, à cause d’une mauvaise hygiène, la bactérie se transmet lorsque vous allez aux toilettes ou lors de rapports sexuels. Les infections urinaires ne sont pas une maladie sexuellement transmissible, mais quand il s’agit de relations sexuelles, certaines bactéries peuvent pénétrer dans l’urètre alors qu’elles n’ont rien à y faire habituellement.

La maladie est souvent facile à traiter avec des antibiotiques, mais non traitée, elle peut entraîner des complications. Si l’inflammation n’est pas traitée à temps, elle peut s’étendre à la partie supérieure de l’urètre menant aux reins. Cela peut donc être le début d’une inflammation des reins. Entraînant une maladie inflammatoire plus grave qui doit être traitée immédiatement.

Le contenu de la page

Quelle est la cause de la cystite ?

L’infection des voies urinaires peut avoir différentes causes. Dans de nombreux cas, c’est à cause des bactéries de l’intestin, qui ont été transportées dans l’urètre, créant ainsi un état inflammatoire. C’est souvent la bactérie E. Coli ou similaire. Il peut également y avoir des bactéries de l’estomac qui sont entrées dans l’urètre. Ici, entre autres, la bactérie Staphylococcus saprophyticus peut être le problème. Dans de rares cas, l’inflammation peut également être due à la levure qui développe l’infection.

La maladie survient uniquement à cause des bactéries à l’intérieur du corps.

L’infection urinaire n’est pas non plus une maladie sexuellement transmissible, mais vous pouvez avoir l’inflammation associée à un rapport sexuel. Cela se produit, par exemple, si vous avez eu des relations sexuelles anales, puis vaginales sans vous laver entre les deux. De cette manière, les bactéries du canal intestinal peuvent pénétrer dans le vagin. Ainsi, ce n’est pas comme la chlamydia ou l’herpès où vous êtes infecté à cause des rapports sexuels. Mais, certains des symptômes peuvent se ressembler et il est donc important d’éliminer les maladies sexuellement transmissibles en faisant un Test IST.

Infection urinaire chez les hommes et les femmes

Les infections des voies urinaires touchent plus de femmes que d’hommes. C’est parce que l’urètre de la femme est plus court que celui de l’homme et que, par conséquent, la bactérie peut voyager plus facilement vers l’urètre. Les femmes enceintes ayant un utérus rempli et les hommes présentant une hypertrophie de la prostate ont encore plus de chances d’attraper l’inflammation de l’urètre. De très nombreuses femmes présentent une infection urinaire à un moment donné de leur vie. Si vous en avez souvent, il convient d’enquêter s’il existe une cause sous-jacente. Certains contractent également une infection urinaire à chaque rapport sexuel. Cela peut être évité avec un traitement approprié.

Certains facteurs augmentent le risque d’inflammation. Par exemple :

  • Mauvaise hygiène après avoir été aux toilettes
  • Durant la ménopause pour les femmes : changements hormonaux
  • Mauvais drainage de la vessie
  • Caillots dans les voies urinaires
  • Relations sexuelles – en particulier le sexe anal
  • “Cystite lune de miel” – Infection de la vessie après de nombreux rapports sexuels à la suite ou rapports sexuels avec une nouvelle personne
  • Chirurgie de l’estomac et des voies urinaires

La maladie a-t-elle un lien avec les rapports sexuels

Les deux sont en lien, ils augmentent le risque d’infection, en effet les bactéries vaginales accèdent aux voies urinaires et peuvent atteindre la vessie par l’urètre. Il est donc possible d’avoir des relations sexuelles même si vous êtes infectés, si cela vous semble faisable et confortable. Il est quand même important de se rendre aux toilettes au plus tard 15 minutes après le rapport sexuel pour éviter l’infection.

Est-ce contagieux ?

Ce n’est pas une maladie sexuellement transmissible et ce n’est donc pas contagieux. En effet, le rapport sexuel en soi ne vous donne pas la maladie, mais ils peuvent faciliter la pénétration des bactéries dans l’urètre.

Infections urinaires et grossesse

Si vous êtes enceinte et souffrez d’une infection récurrente, il est important de contacter votre médecin traitant qui peut vous envoyer chez un spécialiste pour trouver un type d’antibiotique sûr à prendre pendant la grossesse. Certains antibiotiques ne doivent pas être utilisés pendant la grossesse car ils peuvent contenir des substances nocives. La nitrofurantoïne et le triméthoprime ne doivent jamais être utilisés au cours du premier trimestre et le sulfaméthoxazole ne doit pas être utilisé pendant le dernier mois de grossesse.

Cystite chez les hommes

Bien que les femmes soient plus sujettes à ce problème en raison d’un raccourcissement de l’urètre, les hommes peuvent également souffrir d’infections des voies urinaires. Les cas les plus fréquents sont chez les hommes âgés plutôt que chez les jeunes hommes. L’infection entraîne généralement la pénétration de bactéries dans l’urètre et l’escalade jusqu’à la vessie. En général, il s’agit de bactéries intestinales, mais l’infection peut également être dûe à d’autres bactéries. Voici quelques conditions qui peuvent causer plus facilement l’infection urinaire : 

  • Problème de prostate (élargie)
  • Calculs rénaux
  • Mauvais drainage de la vessie
  • Obstructions dans l’urètre
  • Boire trop peu de liquide
  • Diabète

Il est important d’être conscient de la maladie et de rechercher une cause sous-jacente. Les hommes ont souvent un temps de traitement plus long lorsqu’ils souffrent de cystite.

Infection des voies urinaires chez les enfants 

Chez les enfants, les symptômes des infections urinaires sont généralement vagues car ils ne peuvent pas vraiment exprimer les problèmes qu’ils rencontrent. Avant l’âge de 3 ou 4 ans, les enfants seront affectés par un fort besoin d’uriner, des brûlures et de très petites quantités d’urine lors de leur passage aux toilettes.

Chez les nourrissons, vous remarquerez un affaiblissement de l’état général et une réduction de poids. L’infection chez les enfants est plus fréquente chez les filles en raison de l’anatomie de l’urètre.1

Cystite : Symptômes de cette maladie

Les symptômes de la cystite sont assez faciles à reconnaître. Cela peut commencer par une envie incroyable d’aller aux toilettes et avoir l’impression de ne pas pouvoir contrôler sa vessie. Ensuite quand vous êtes aux toilettes, vous allez surement uriner qu’à très petite dose. Des envies non gérées et arrivant spontanément signifient peut-être que vous souffrez d’incontinence urinaire. De plus, vous pouvez ressentir une légère fièvre, une sensation de brûlure, des tremblements ou même faire un malaise vagal. Si l’inflammation se propage dans les reins, en plus des autres symptômes, la maladie pourra également provoquer des douleurs dorsales et une fièvre plus élevée.

Symptômes d’infection des voies urinaires et signes de catarrhe (inflammation des muqueuses) de la vessie :

Mictions fréquentes Mictions piquantes Incontinence urinaire Urine foncée et non fluide
Nausée Etat général moins bon Douleurs abdominales (partie basse) Fièvre légère

Durée de l’infection

Les maladies les plus légères sont souvent traitées dans les trois jours suivant la prescription d’antibiotiques. Si elles ne disparaissent pas d’elle-même, vous remarquerez une récupération plus rapide et grâce à l’antibiotique adéquat, avec une seule dose, le problème peut être éliminé. La durée de la cystite est donc assez court selon les cas.

Cystite ou infection urinaire : Traitements

Si vous présentez des symptômes d’infection des voies urinaires, il est important d’en être conscient. Vous pouvez faire un test d’urine chez votre médecin traitant et vérifier s’il y a des bactéries dans l’urine. Grâce à ce test d’urine, le médecin pourra déterminer s’il existe une inflammation dans les voies urinaires. Certains des symptômes de l’inflammation peuvent ressembler à d’autres infections telles que la chlamydia, l’herpès ou des problèmes dans l’abdomen. Par conséquent, il est important que le diagnostic soit effectué avant le traitement de l’infection.

Médicaments

La cystite est traitée avec des antibiotiques comme Ciflox, Bactrim ou Ceflixime Zydus. Les durées de traitement diffèrent selon la gravité et le genre de la personne. Si vous êtes une femme et que vous éprouvez une infection des voies urinaires sans autres complications, l’infection peut disparaître dans les quelques jours suivant le traitement antibiotique. Si vous êtes un homme, le traitement peut durer plus longtemps. Dans certains cas, l’infection se propage vers les reins. Si c’est le cas, vous devrez prendre un traitement sur environ 14 jours. Une hospitalisation peut dans certains cas être nécessaire.

Si vous avez des doutes quant à l’efficacité du traitement, vérifiez votre urine une semaine après le début du traitement, vous pourrez voir s’il existe toujours une inflammation. Pour la plupart des personnes, le traitement prescrit est suffisant. 2

Traitement antibiotique : Quelle durée ?

Le traitement le plus courant est un traitement antibiotique de trois jours. Dans certains cas, ce sera un traitement plus long si vous sentez des complications. Vous pourrez donc obtenir une ordonnance pour d’autres médicaments si les symptômes s’aggravent.

Un état léger, c’est-à-dire une infection des voies urinaires inférieures, sera traitée généralement avec des antibiotiques de la familles des pénicillines ou des quinolones, une dose peut parfois être suffisante pour s’en débarrasser. En cas d’infection récurrente des voies urinaires, il convient de varier les antibiotiques, car le corps peut devenir résistant à un médicament s’il est utilisé trop fréquemment.

Si la maladie est plus grave, le traitement peut durer de cinq à dix jours et un antiseptique urinaire comme la Furadantine est souvent utilisée dans de tels cas. En cas de récidive sans complication, les symptômes sont souvent bien connus et le médecin pourra alors savoir exactement quelle dose d’antibiotiques prescrire.3

Puis-je acheter un traitement contre la cystite sans ordonnance ?

Non – Le traitement de l’infection des voies urinaires est un antibiotique. Ils ne peuvent pas être achetés en vente libre, vous devez donc consulter votre médecin avant d’acheter le médicament contre la cystite.

Prévention de l’infection : Comment s’y préparer, il y a-t-il des traitements naturels ? 

La cystite peut être très embêtante et le devenir encore plus si elle n’est pas traitée à temps. Par conséquent, si vous pouvez prévenir l’infection et être conscient de certaines choses comme :

  • Assurez-vous d’avoir une bonne hygiène lorsque vous allez aux toilettes (surtout si vous êtes une femme) et essuyez-vous toujours de l’avant vers l’arrière afin que les bactéries intestinales ne pénètrent pas dans le vagin.
  • Aller aux toilettes après les rapports sexuels
  • N’utilisez pas le même préservatif pour le sexe anal que pour le sexe vaginal
  • Ne vous retenez pas lors de votre passage au toilette, videz complètement votre vessie
  • Buvez beaucoup d’eau (1.5 Litre par jours), cela va nettoyer votre vessie.
  • Boire du jus de canneberge (cranberry) sans sucre ajouté aurait un effet protecteur contre certaines bactéries de l’urètre. C’est un traitement naturel contre la cystite.4

Sources : 

  1. Maladie définition – Santelog
  2. Liste des traitements – Doctissimo
  3. Projet universitaire sur la question – CFPC
  4. Tout savoir sur la maladie – Doctissimo